Dinant, fille de Meuse

Située dans la vallée de la Haute-Meuse, la commune de Dinant regroupe onze villages : Anseremme, Bouvignes-sur-Meuse, Dréhance, Falmagne, Falmignoul, Foy-Notre-Dame, Furfooz, Sorinnes, Lisogne, Thynes et Dinant. Treize mille cinq cents personnes peuplent le cœur de ville et ses villages, sur une surface couvrant un peu moins de 100 km².

Fille de Meuse, Dinant occupe une position centrale par rapport à de nombreux centres urbains européens auxquels elle est reliée par des axes routiers (E411, notamment) et ferroviaires. La cité mosane se présente comme un long corridor dont la forme épouse celle que lui impose le fleuve.

Le cadre unique qui est le sien fait de Dinant un haut lieu touristique : l’abbaye de Leffe, la Collégiale Notre-Dame et la Citadelle sont trois des richesses dinantaises. Les nombreux touristes présents dans la région ne manqueront pas de descendre la Lesse en kayak, un grand classique.


Dinant est aussi un haut lieu culturel ; c’est en effet dans la cité des Copères qu’est né le génial inventeur du saxophone Adolphe Sax. Impossible ne pas s’en apercevoir tant la ville a développé l’image du saxophone.

 «Copère»… issu de copper en anglais, koper en néerlandais ou encore kupfer en allemand. Chacun de ces mots signifie "cuivre" et la renommée des Dinantais était celle des maîtres dans le travail du cuivre. Dinant est la seule ville qui ait donné son nom à un artisanat qui a fait sa réputation dans toute l'Europe du Moyen Âge : la dinanderie.

«Dinant la voix cuivrée», nouveau slogan de Dinant depuis 1997. Le terme «voix» est utilisé à dessein. Communiquer se fait aujourd’hui plutôt par la voix que par les voies. Le terme «cuivrée» fait référence à l'histoire de la dinanderie, mais aussi, dans l'imaginaire, à une certaine idée de douceur, de sensualité compatible avec l'image du saxophone et du type de développement utile à Dinant. La traduction du mot "cuivrée" rappelle aussi le mot «Copère».

Dinant en 2014, c’est le pari de relever plusieurs challenges d’envergure : la réalisation de la « Croisette » pour rendre aux Dinantais et aux touristes un espace de vie chaleureux en bord de Meuse, améliorer la mobilité et augmenter le nombre d’habitants en développant les plateaux de Wespin et Mont-Fat, mais aussi réussir la relance économique du centre-ville.

(source : https://www.province.namur.be)

Restez informé des mises à jour (produits, menus, etc.)